Write for Rights Write for Rights Écrivez une lettre, changez une vie !

PASSEZ À L’ACTION ET PROTÉGEZ LEURS DROITS AUJOURD’HUI !

Chaque année, autour de la Journée internationale des droits humains le 10 décembre, des centaines de milliers de personnes du monde entier écrivent des lettres, signent des pétitions et publient des messages sur les réseaux sociaux pour celles et ceux dont les droits les plus fondamentaux sont bafoués dans le cadre de la campagne Write for Rights.

Cette année, nous soutenons 13 personnes parmi 10 situations dans le monde. Ces personnes sont aujourd’hui en prison ou menacées pour avoir exercé leurs droits fondamentaux, et en particulier leur droit à la liberté d’expression et de manifestation. Elles ont été victimes de torture, mauvais traitements, n’ont pas eu droit à un procès équitable, ont été harcelées ou menacées de mort… Elles ont besoin de notre soutien pour ne pas perdre espoir. Dis-leur que tu penses à elles et appelle les gouvernements à respecter leurs droits fondamentaux.

DÉCOUVREZ LES 13 PERSONNES QUI ONT BESOIN DE VOTRE SOUTIEN 

Parcourez notre playlist Youtube « Write for Rights 2022 » pour découvrir en vidéo les 13 personnes pour lesquelles nous nous mobilisons cette année !

3150 ACTIONS MENÉES ! ENSEMBLE, NOUS ALLONS JUSQU'AU 15 000 !

Signez les 10 pétitions en un clic :

     

CES PERSONNES ONT BESOIN DE VOTRE SOUTIEN 

Cliquez sur l’image pour en savoir plus et pour signer les pétitions individuelles.

Alexandra Skotchilenko - Emprisonnée pour s’être opposée à l’agression de l’Ukraine par la Russie
Chow Hang-Tung - Emprisonnée pour avoir défendu le droit au souvenir
Dorgelesse Nguessan - Emprisonnée pour avoir participé à sa première manifestation
Joanah Mamombe, Netsai Marova et Cecillia Chimbiri - Battues et emprisonnées pour avoir manifesté
Luis Manuel Otero Alcántara - Un artiste emprisonné pour avoir protégé la liberté d’expression
Nasser Zefzafi - Deux décennies de prison pour s’être exprimé ouvertement
Shahnewaz Chowdhury - Il risque la prison pour une publication sur Facebook
Vahid Afkari - Torturé et emprisonné pour avoir manifesté
Yren Rotela et Mariana Sepúlveda - Manifester pour exister
Zineb Redouane - Réclamez justice pour Zineb Redouane

ÉVÉNEMENT - 28 novembre 2022

RENCONTREZ. PARTAGEZ. AGISSEZ.

Découvrez l'histoire de deux des personnes pour lesquelles nous nous mobilisons cette année lors de la campagne Write for Rights. Yren Rotela et Mariana Sepúlveda, femmes transgenres et activistes LGBTIQA+ dont les droits ne sont pas reconnus au Paraguay, vous partagerons leur vécu.

Germain Rukuki, qui a été libéré de prison au Burundi grâce aux actions menées dans le cadre de Write for Rights, sera également présent pour nous raconter son histoire.

Après leurs témoignages et les réponses à vos questions, nous vous proposons de partager un moment d’échange convivial autour d’un verre.

Lieu : Altrimenti (5 Av. Marie-Thérèse, 2132 Luxembourg)
Date et heure : 28 novembre 2022 à partir de 18h

Réservez votre place

  

© Pierre Crom

5 FAÇONS DE PARTICIPER À WRITE FOR RIGHTS

Il y a de nombreuses manières de se mobiliser dans le cadre de cette campagne. Choisissez celle qui vous convient et changez la vie des 13 personnes pour lesquelles nous nous mobilisons. Chaque action compte !

ÉCRIRE UNE LETTRE AUX AUTORITÉS

Envoyez une lettre à la personne disposant de l’autorité nécessaire pour aider à faire changer les choses (roi/reine, président·e, responsable de la police...). Voir les modèles de lettres

ENVOYER UN MESSAGE DE SOLIDARITÉ

Les messages de solidarité et d’espoir adressés aux personnes dont les droits humains sont bafoués sont tout aussi importants que les lettres aux autorités. Plus d'infos sur les fiches informatives

 

PARTAGER LES INFORMATIONS

Incitez votre entourage à participer à la campagne en partageant nos informations sur Facebook, Instagram, Twitter ou LinkedIn. Voir des suggestions de publications.

NOS ATELIERS POUR LES ÉCOLES

À travers la campagne Write for Rights, nous montrons aux élèves comment elles et ils peuvent utiliser le pouvoir des mots pour soutenir des personnes dans le monde entier. Pour organiser un atelier au sein de votre école, écrivez-nous avant le 1er décembre 2022 à edh@amnesty.lu.

 

ORGANISER VOTRE PROPRE MARATHON DES LETTRES

Avec notre kit d’action, nous vous offrons tout le matériel nécessaire à la mise en place de vos activités. En savoir plus

© Shona Hamilton/Amnesty International

  

Vous trouverez tout le matériel nécessaire pour votre participation ici :
kit de rédaction, pétitions, modèles de lettres aux autorités, posters.

DECOUVRIR TOUT LE MATERIEL

 

© Amnesty International

VOTRE PROPRE MARATHON DES LETTRES : DES IDÉES QUI MARCHENT

Ensemble, c’est encore mieux ! Voici quelques idées pour faire de Write for Rights un moment d’engagement avec votre famille, vos ami·e·s ou vos collègues.

L'apéro Write for Rights chez vous
Proposez à votre famille, à vos ami·e·s ou à vos voisin·e·s une soirée engagée autour d’un verre. Les plus jeunes peuvent aussi contribuer : avec des dessins, ils et elles peuvent faire naître un sourire sur le visage de personnes injustement détenues.

Une soirée d'écriture des lettres 
Réservez une table dans votre café préféré et annoncez votre soirée Write for Rights en apposant une affiche dans l’établissement. C’est aussi une belle occasion de rencontrer d’autres personnes engagées ! Une autre possibilité est de proposer une soirée à votre association, communauté religieuse ou club de sport.

Le coin militant
Aménagez une table présentant les informations sur la campagne, les documents pour l’écriture de lettres et notre boîte aux lettres Write for Rights dans la bibliothèque de votre quartier, la cantine de votre entreprise ou le centre culturel de votre commune. Nous pouvons vous fournir du matériel par QR code pour permettre aux gens de se mobiliser sans contact physique.

Une pause mobilisation
Invitez vos collègues à se réunir lors de la pause de midi pour écrire des lettres ensemble. N’hésitez pas à contacter les responsables RSE de votre entreprise pour annoncer votre événement dans la newsletter interne.

Le concert (vraiment) engagé
Vous faites partie d’un groupe de musique ou vous en connaissez un ? Dans un bar ou votre salon, organisez un concert qui attirera encore plus de personnes pour votre marathon des lettres. N’hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions vous aider à faire de votre événement un succès.

PASSEZ À L'ACTION

COMMANDEZ LE KIT WRITE FOR RIGHTS

Nous voulons vous  aider à défendre celles et ceux qui ont besoin de notre soutien et vous fournissons tous les outils dont vous avez besoin pour réussir. Commandez gratuitement tout le matériel nécessaire pour votre activité. En savoir plus

 

RÉUNIONS D’INFORMATION

WRITE FOR RIGHTS, LE SAVIEZ-VOUS ?

Nos réunions centrées sur la campagne Write for Rights vous fourniront toutes les informations et le matériel dont vous avez besoin pour vous engager dans cette campagne et entrer en contact avec d’autres personnes qui souhaitent défendre la même cause.

Plusieurs réunions auront lieu au Cercle des ONGD (Luxembourg-Ville). Pour être informé·e des prochaines dates, envoyez un e-mail à activisme@amnesty.lu.

© Benjamin Girette

 

© Amnesty International

MANIFESTATION À L'OCCASION DE LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS HUMAINS

LA MARCHE DES DROITS HUMAINS

À une époque où les droits humains sont menacés à travers le monde, nous montrons clairement que nous défendons ces droits universels et que nous sommes solidaires de celles et ceux dont la vie et la dignité sont en péril. Nous espérons vous voir à nos côtés lorsque nous éclairerons les rues du centre-ville, flambeaux et bougies en main, pour faire sortir de l’ombre les personnes dont les droits sont bafoués.

Lieu de départ : place d’Armes
Date et heure : le 10 décembre à partir de 17h30

Vous pouvez les soutenir davantage en participant à une soirée d’écriture de lettres immédiatement après la marche, à partir de 19h au Forum Geesseknäppchen (40 Bd Pierre Dupong, 1430 Luxembourg). Une navette sera affrétée pour vous permettre de vous y rendre.

 

 

LEURS VIES ONT CHANGÉ GRÂCE À VOUS !

Une seule lettre ne vaut peut-être pas grand-chose, mais si elle s’ajoute à des millions d’autres, elle acquiert un pouvoir immense ! Grâce à une multitude de petites actions, ensemble, nous changeons des vies chaque année. Voici quelques exemples :

ENFIN AUPRÈS DE SES PROCHES

Le 30 juin 2021, le défenseur des droits humains burundais Germain Rukuki a été libéré après avoir été emprisonné pendant plus de quatre ans. Germain avait été arrêté, poursuivi et condamné uniquement en raison de son travail en faveur des droits humains. Pendant la campagne Write for Rights, nos sympathisant·e·s à travers le monde ont mené plus de 436 000 actions pour obtenir sa libération. D’abord dans l’incapacité de quitter le pays après sa remise en liberté, Germain a finalement retrouvé sa famille en Belgique en février 2022.

« Write for Rights a vraiment un impact positif. Grâce à leur soutien, moi, Germain Rukuki, suis sorti de prison encore plus déterminé à défendre les droits humains. »

© Private
© AFP via Getty Images

UNE MILITANTE LIBÉRÉE EN ARABIE SAOUDITE

Nassima al Sada est une femme qui a œuvré toute sa vie à faire progresser les libertés des femmes en Arabie saoudite. Elle a courageusement milité pour que les femmes aient le droit de conduire et que le système de tutelle masculine soit aboli. En raison de son engagement pacifique, les autorités l’ont arrêtée en juillet 2018.

Elle a été maintenue en détention à l’isolement pendant un an et n’a souvent pas été autorisée à voir ses enfants ou son avocat pendant plusieurs mois. Cette défenseuse des droits des femmes a finalement été libérée en 2020.

Des sympathisant·e·s du monde entier lui ont envoyé plus de 777 000 lettres, tweets et cartes et ont signé des pétitions. Le fils de Nassima, Mousa al Sada, est certain que l’attention internationale dont a bénéficié sa mère a contribué à la décision rendue dans le cadre de son affaire, après des années sans évolution, et notamment à sa libération.

AU GUATEMALA, UN DÉFENSEUR DE LA TERRE LIBÉRÉ

Bernardo Caal Xol est un défenseur autochtone de la terre au Guatemala. Lorsque la rivière dont son peuple dépend pour sa survie a été menacée par la construction de deux centrales hydroélectriques, il a été en première ligne des protestations.

Par la suite, Bernardo a fait l’objet d’une campagne de diffamation reposant sur des accusations récurrentes et infondées. En 2018, Bernardo a été condamné sans la moindre preuve à plus de sept ans de prison. Pendant la campagne Write for Rights 2021, plus de 500 000 personnes se sont mobilisées en sa faveur et il a finalement été libéré en mars 2022.

« [Vous m’avez] donné l’espoir de la liberté et aujourd’hui, je suis libre. J’ai retrouvé ma famille, mes filles, ma compagne. Ma mère a déjà pleuré de joie en me voyant libre. Merci à chacun et chacune d’entre vous d’avoir envoyé et partagé des lettres. »

© AFP via Getty Images

© ANZORC

JUSTICE POUR UN MANIFESTANT AU CHILI

Gustavo Gatica, jeune étudiant chilien, participait pacifiquement à une manifestation au Chili en 2019 lorsque des munitions des fusils anti-émeutes l’ont atteint en plein visage, lui faisant perdre définitivement l’usage de la vue. En 2020, à la suite de vos nombreux messages, l’officier responsable a été arrêté et inculpé pour son crime.

« Dans les moments difficiles, Amnesty International est devenue un soutien et une alliée formidables dans notre lutte. Nous vous en serons éternellement reconnaissants. S’il vous plaît, n’arrêtez jamais de mener ce travail essentiel ! »

Message de Gustavo et de la famille Gatica-Villarroel, en réponse aux messages reçus.

VOUS AUSSI, VOUS POUVEZ CHANGER DES VIES. PARTICIPEZ DÈS MAINTENANT !

Vous avez une question, vous souhaitez organiser un événement Write for Rights ou vous souhaitez nous faire part de vos remarques ? Envoyez un e-mail à activisme@amnesty.lu

Amnesty International Luxembourg

23 rue des Etats-Unis, L-1477 Luxembourg
www.amnesty.lu
Inscrivez-vous à notre newsletter
Suivez nous sur : Facebook I Twitter I Instagram  I LinkedIn

Politique de confidentialité