×

ONG Sphère - Attaqué·e·s pour leur défense des droits des femmes et des personnes LGBTI

  Ukraine

L’ONG Sphère défend les droits des femmes et des personnes LGBTI depuis 2006, c’est l’une des plus anciennes organisations de ce type en Ukraine. Fondée par les militantes Anna Charyhina et Vira Tchernyhina, elle offre un espace où les femmes et les personnes LGBTI peuvent se retrouver en sécurité à Kharkiv, la deuxième plus grande ville du pays. Ces dernières années, cependant, l’ONG et ses sympathisant·e·s ont été la cible de dizaines d’attaques de la part de groupes violent anti-LGBTI. Anna et Vira signalent ces actes, mais la police n’a amené personne à rendre des comptes. Dites à l’Ukraine de traduire en justice les responsables des attaques contre Sphère.

Anna et Vira gèrent une organisation qui offre un soutien aux personnes LGBTI en Ukraine. Mais elles et leurs collègues ont été victimes d’attaques et d’agressions, et les autorités ne les protègent pas. Mobilisez-vous pour exiger la justice maintenant.

Anna Charyhina et Vira Tchernyhina ont fondé l’ONG Sphère pour offrir un espace sûr aux femmes et aux personnes LGBTI dans un pays où les attaques et le harcèlement en raison de l’identité sont courants. Elles ont organisé la première marche des fiertés jamais célébrée dans leur ville, Kharkiv, et ont réussi à mobiliser plus de 3 000 personnes.

Mais l’ONG Sphère a été la cible de nombreuses attaques discriminatoires en raison de son travail. Depuis 2017, l’organisation a été la cible de presque 30 attaques de groupes homophobes, qui ont cassé des fenêtres, aspergé le bâtiment d’urine et étalé des excréments sur les murs. Ils ont interrompu des événements et intimidé des membres du personnel essayant simplement de soutenir la communauté LGBTI en Ukraine. Anna et Vira signalent ces actes, mais la police n’a amené personne à rendre des comptes.

Pendant la marche des fiertés de 2019, la police n’a pas protégé les manifestant·e·s contre les violences. Au contraire, elle y a participé en lançant des insultes homophobes. D’après Anna et Vira, l’inaction de la police face aux attaques incessantes laisse les membres et sympathisant·e·s de Sphère dans un état de peur permanent.

Les groupes attaquant les personnes LGBTI ont proliféré dans toute l’Ukraine et les autorités ne protègent toujours pas ces personnes de la haine et des violences. Les autorités doivent protéger les personnes LGBTI, elles doivent faire davantage.