×

Rung - Encourir la prison à vie pour avoir manifesté pacifiquement

  Thaïlande

Panusaya, connue sous le nom de « Rung » (« arc-en-ciel ») était une adolescente discrète. Elle est devenue l’une des voix les plus remarquées du mouvement pro-démocratie en Thaïlande. Cette étudiante défend farouchement l’égalité et le droit à la liberté d'expression et s’oppose à l’utilisation de la législation relative au crime de lèse-majesté pour réduire au silence celles et ceux qui critiquent le gouvernement. En mars 2021, elle a été emprisonnée pour 60 jours au titre de cette loi. Elle a mené une grève de la faim pendant 38 jours et a été libérée sous caution. Aujourd’hui, elle est de nouveau en prison car les autorités ont annulé sa libération sous caution. Elle fait face à des dizaines de chefs d’accusation et risque la réclusion à perpétuité. Dites à la Thaïlande de libérer Rung d’abandonner toutes les charges retenues contre elle.

Rung est en détention provisoire et risque la prison à perpétuité pour avoir réclamé la liberté et la démocratie en Thaïlande. Agissez et demandez sa libération dès maintenant.

Rung, 22 ans, porte la voix des jeunes en Thaïlande. Elle fait partie des nombreux jeunes réclamant l’égalité, la liberté d’expression et des changements systémiques en Thaïlande. Elle est l’une des voix les plus remarquées du mouvement des jeunes pour la démocratie en Thaïlande.

Rung (« arc-en-ciel », en thaï) a commencé à s’engager politiquement quand elle étudiait la sociologie et l’anthropologie à l’université de Bangkok, la capitale. Elle a courageusement participé à des manifestations pour une réforme sociale et politique tout au long de l’année 2020. En août 2020, Rung était devenue l’une des meneuses des manifestations, et, sous les regards de milliers de personnes, elle a défendu l’égalité, la liberté d’expression et, sujet extrêmement sensible en Thaïlande, une réforme de la monarchie. Cette action sans précédent l’a propulsée sur le devant de la scène nationale.

Mais les autorités l’ont qualifiée de fautrice de troubles et, en mars 2021, elle a été arrêtée par les autorités thaïlandaises. Elle a été accusée d’avoir provoqué des troubles et a été arrêtée au titre des lois relatives à la sédition et à la lèse-majesté, qui érigent en infraction la critique de la monarchie. Elle est maintenant en détention provisoire et risque la réclusion à perpétuité pour avoir simplement revendiqué la liberté dans son pays.

Rung a été incarcérée pendant 60 jours au cours desquels elle a été diagnostiquée positive au COVID-19. Les autorités lui ont refusé une libération sous caution à six reprises. Par défi, elle a mené une grève de la faim pendant 38 jours et a été libérée le 30 avril 2021 mais les autorités ont récemment annulé sa libération sous caution. Elle doit être libérée immédiatement.

Agissez maintenant !

  • Signez la pétition et demandez que toutes les charges retenues contre Rung soient abandonnées immédiatement.
Quelle pétition souhaitez-vous signer ?